Joël Froment (né en 1938)

Joël Froment (né en 1938)

1,600.00

S, carré bleu, 2007

Acrylique sur matériau composite

Signé sur le socle, signé et daté au revers

Hauteur : 30 cm

Ajouter au panier

Joël Froment fréquente le lycée d’art de Sèvres avant d’intégrer l’École des Beaux-Arts de Paris en 1962. Il y obtient un diplôme supérieur d’arts plastiques. En 1968, il est le premier peintre abstrait lauréat du Premier Grand Prix de Rome et sera à ce titre pensionnaire de la Villa Médicis jusqu’en 1972 sous la direction de Balthus. De retour en France, il expose au Salon des Réalités Nouvelles et participe au mouvement international MADI prônant un art libéré des carcans, ludique et inventif.

Après une période d’abstraction lyrique et las d’une écriture qu’il juge répétitive, Joël Froment s’oriente vers une abstraction géométrique minimaliste. Courbes, droites et tangentes s’assemblent alors sous la précision de ses outils. Conjuguées à la symbolique et au mouvement interne de chaque couleur, ces formes offrent de multiples combinaisons. Le langage plastique reposant sur le rapport entre les formes géométriques et l’aspect énergétique des couleurs élaboré par Joël Froment le rapproche de l’art concret tel que défini par Theo van Doesburg : “peinture concrète et non abstraite, parce que rien n’est plus concret, plus réel qu’une ligne, qu’une couleur, qu’une surface”.

Les travaux de l’artiste, résultant d’expériences successives, aboutissent à l’application des principes de la peinture en deux dimensions au relief en trois dimensions. L’abandon du support traditionnel s’accompagne de réflexions sur l’espace. Joël Forment passe de grandes toiles peintes à la conception d’objets plastiques, explorant alors la forme tridimensionnelle et inventant ainsi le vocabulaire d’une oeuvre sculptée particulièrement originale.

La sculpture que nous proposons illustre cette tendance dans l’oeuvre de l’artiste. Il s’agit de l’assemblage d’une sphère supportant un parallélépipède, tous deux de couleur bleue. Le jeu sur les volumes, sur les différentes perceptions en fonction du point de vue adopté, sur la lumière grâce aux ombres créées par les deux failles qui rythment la composition font de cet objet un très bel exemple d’abstraction géométrique en sculpture.

Illustrations d’oeuvres du même artiste

 
Sans titre , 1979, acrylique sur papier, collection particulière, © Luc Paris

Sans titre, 1979, acrylique sur papier, collection particulière, © Luc Paris

S, rectangle bleu , acrylique sur bois, collection particulière, © Luc Paris

S, rectangle bleu, acrylique sur bois, collection particulière, © Luc Paris

 

Collections publiques

Paris, Musée du Louvre

Dallas, Musée d’art de Dallas, États-Unis

Pieve di Cento, Musée MAGI 900, Italie

La Plata, Musée de La Plat, Argentine

Expositions

Expositions personnelles dans différentes galeries (Visconti, Arpa, David d’Angers, Richebourg, Arquebusiers etc.)

Nombreuses expositions collectives (France, Italie, États-Unis, Argentine, Espagne, Hongrie, Suède etc.)

Autres oeuvres de l’artiste en vente

 
 
 

* Cette oeuvre est vendue en l’état, sa nature de bien d’occasion emporte l’acceptation de l’acheteur quant à la possibilité qu’elle puisse comporter des marques d’usage, d’usure, de fragilité, d’ancienneté ou de restauration dues au passage du temps.